top of page

Récolte 2016

Nous arrivons au bout du liège de 2015 et attendons avec impatience la récolte 2016. Cette année, le liège devrait être très beau, la qualité de l’écorce brute s’étant constamment améliorée au cours des cinq dernières années grâce à de meilleures pratiques forestières. Les résultats des tests sensoriels que nous avons menés sur le liège récolté en 2015 ont montré 11 % d’amélioration par rapport au liège de 2014.

Tests sensoriels versus tests du TCA

 

Chez ProCork, nous avons toujours associé les deux types de tests, le TCA n’étant pas la seule altération du liège à affecter le vin : en la matière, on peut aussi citer le 1-octène-3-ol et le furane. En 2016, nous avons expérimenté une technique d’élimination sensorielle permettant de tester chaque bouchon et d’éliminer tous ceux présentant des altérations organoleptiques perceptibles. Il va de soi que cela ne peut s’appliquer qu’aux meilleures qualités de liège, pour lesquelles une telle dépense se justifie.

Membrane Taux de transmission de l’oxygène et membrane à perméabilité sélective ProCork

 

L’un des avantages majeurs que présente la technologie de membrane à perméabilité sélective spécifiquement conçue par ProCork appliquée aux bouchons, qu’ils soient naturels ou techniques, est que le taux de transmission de l’oxygène est mieux maîtrisé, et se trouvera donc toujours dans la fourchette optimale, où ni l’oxydation ni la réduction ne prédomineront. Le graphique ci-contre présente les résultats d’analyses sensorielles indépendantes effectuées par l’AWRI après 2 ans de stockage.

 

Nous reviendrons sur ce sujet dans nos futures newsletters.

 

bottom of page